AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Rebelle


Messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2014
Fiche : LION

Ramiel ##### - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: (lion) RAMIEL;    Ven 1 Aoû - 11:41

« up in the air »

PHYSIQUE
Ramiel. C'est le genre de personne qu'on remarque quand on rentre dans la même pièce que lui. Comment ne pas le voir, aussi, avec son mètre quatre-vingt sept et cette peau basanée, presque chocolat, qui attire irrémédiablement le regard. Mais c'est tout. C'est tout, vous ne vous attarderez pas sur le reste de son physique, parce que Ramiel a cette habitude un peu étrange de se mettre à l'écart, de s'asseoir dans un coin pour ne pas qu'on le remarque pour ne pas qu'il dérange. Alors non, peut-être que finalement, il n'était pas si intéressant que ça.
Pourtant, vous êtes passé à côté de ses grands yeux noirs d'encre et de ses longs cils féminins; vous n'avez pas remarqué le sourire discret mais heureux oh joyeux, toujours collé sur ses pommettes anguleuses; vous n'avez non plus pas vu les muscles de boxeur que dévoile son top tank trop grand ni ses joggings qu'il porte en permanence pour être à l'aise; et puis, vous n'avez certainement pas fait attention à la petite étincelle dans ses pupilles. Mèche allumée d'une bombe.
Mais à la fin, qu'importe. Ramiel, c'est juste le mec sur qui vous avez bavé cinq secondes en rentrant. Pas plus. Jamais plus.


MENTAL
Ramiel est discret.
C'est ce qu'on vous dira de but en blanc, avec cette moue qui vous fait comprendre que Ramiel aurait pu être tant d'autres choses s'il n'était pas réduit à "discret".
Mais Ramiel, oh Ramiel n'est pas discret.

Ramiel, il est à l'aise. Ramiel, il est droit dans ses bottes, solide sur ses fondations, il sait ce qu'il veut -surtout ce qu'il ne veut pas, en fait. Alors si vous ne l'intéressez pas, oui, il sera "discret". Pas sec, non, Ramiel est bien trop gentil pour être sec, Ramiel croit toujours que chaque être humain est unique et vaut la peine d'être ecouté, mais Ramiel n'aime pas déranger. Alors il sera là, dans un coin, au cas où. Silencieux. Parce Ramiel ne parle pas non plus pour rien, non, Ramiel écoute plutôt. Il est toujours là, Ramiel, même si on ne comprend pas pourquoi, mais même si on ne le considère pas comme un ami, on est heureux de voir qu'il est à nos côtés. Parce que oui, il écoute, Ramiel, mais surtout il écoute bien.
Ramiel, c'est le genre de mec qu'on apprécie sans vraiment savoir pourquoi, sans vraiment comprendre comment un énergumène qui s'isole comme ça pourrait être sympathique. Il y a une espèce d'alchimie avec lui, une atmosphère rassurante qui vous fait vous sentir à l'aise. Aussi simplement que ça.
Il est gentil, Ramiel. Un peu naïf, aussi, coincé dans un espèce d'espoir étouffé par le monde dans lequel il vit. Ramiel aide son prochain, toujours toujours encore, même après ... après tout ça. Ce sera toujours le premier à venir pour vous consoler. Pour aider. C'est un peu son maître mot, son but. Aider. Il a toujours eu de bonnes intentions, les bons gestes et les bons mots, comme une sorte d'instinct. Il a toujours mis les autres avant lui-même. Et pourtant, il a bien besoin de parler, quelques fois.
Il est aussi un peu cinglé, Ramiel, l'être incapable de tuer, mais membre des Archanges. Il guérit; c'est un peu ce qu'il fait au quotidien, mais il ne s'est jamais interposé dans les massacres de son groupe. Il sait, pourtant. Mais il cache ça. Il ment, se ment à lui-même. Ça lui arrive souvent, depuis qu'il a rejoint les Archanges. Il ment aux autres, aussi, depuis. Et personne, personne ne doute jamais de sa bonne foi -pourquoi quelqu'un aussi adorable que Léo mentirait, de toutes manières ? Ah, oui, pourquoi.
Ramiel n'est plus logique, Léo se contredit. Léo est perdu, Ramiel tombe dans les pièges. Mais il sourit, Ramiel, il est heureux, Léo. Alors c'est que tout va bien, sûrement. Sûrement.

NOM: error
PRÉNOM: Léo. Ramiel. Léo. Ramiel. Ça dépend de qui vous êtes.
ÂGE: 18 ans
SEXE: masculin
SEXUALITE: pansexuel
SITUATION AMOUREUSE: célibataire
PROFESSION: terroriste à temps partiel - soi-disant docteur au black le reste du temps
CATÉGORIE D'ARMES: corps-à-corps, poings contre chair
QUARTIER: second
GROUPE: Archanges


HISTOIRE

Et tu tapes. Tu tapes tu tapes tu tapes. Tu tapes ta colère, tu tapes ton dégoût tu tapes le mur mais tu tapes aussi les autres le roi les gardes et tu tapes tapes tapes encore encore parce que jamais ça ne sera assez. Tu tapes ta hargne ta naïveté ta non-action tes poings ton calme tes utopies et ton crâne aussi, tu tapes tes pensées ta logique à deux balles ton manque de sommeil et le retard de ton opposition.
Tu tapes tu tapes tu tapes.

Tu as toujours su taper. C'était un peu étrange pour quelqu'un comme toi, mais il faut croire que tu parvenais à faire partir toute ta colère, toutes tes envies malsaines, tous tes défauts bouillants dans cette simple action. Taper. Et il ne restait plus que le doux Léo, celui qui partait à la chasse aux rats avec son papa. On s'occupait comme on pouvait -mais ça te convenait.
C'était calme. C'était bien. C'était du bonheur quotidien, sans forcément de pics, mais sans malheur aucun. C'était stable.
Un long long fleuve tranquille. Léo a toujours été réservé avec tout le monde, mais pas avec son père. Son père, c'était son meilleur ami, son confident, son modèle aussi, et tant d'autres choses encore. Pas de complexe d'OEdipe pour notre Léo, seulement un amour paternel très fort. Fort fort fort.
Léo l'accompagnait partout. Toujours. Au boulot, dans la maison, aux magasins. Partout. Oh, il a appris beaucoup de choses, le petit Léo, et tu te rappelles encore de la première fois que tu as réussi à faire des points de suture. Tu étais fier.
Et puis il a grandit, le petit Léo. La relation était toujours aussi fusionnelle, même si Léo passait dorénavant plus de temps en-dehors de la grotte familiale -amis, boxe et autres occupations lui remplissaient bien la journée. Il a continué à apprendre, et il savait déjà ce qu'il voulait faire, plus tard. Il voulait être docteur, comme son père. Oh, tu te rappelles de la fierté que tu avais en disant ça, la lueur fébrile dans le regard qui suppliait au temps de passer plus vite, plus vite plus vite, pour qu'il soit plus vite fier de toi.

Mais il ne le sera jamais.
Parfois tu essayes d'imaginer ce qui ce serait passé s'ils ne l'avaient pas pris, mais tu ne sais pas. Tu ne sauras jamais. Peut-être que tu serais devenu un toutou du Roi, peut-être que tu aurais été l'exacte réplique de ton paternel. Qu'importe, puisque ce n'est pas arrivé.
On ne te l'a jamais dit clairement. Pourtant, ce n'est pas si dur de dire ce mot, non ?
Mort.
Tu l'as vue dans les yeux de ta mère. Tu l'as vue dans la moue des gens qui venaient vous voir. Tu l'as vue dans les gamins qui venaient t'observer comme un animal de foire. Tu l'as vue dans le murmure des gens. Tu l'as vue dans ses anciens clients qui ne faisaient que vous ignorer. On la voyait partout, la mort. Sa mort. La mort du traître, à la purge, comme des centaines d'autres.
Le traître docteur, celui qui, d'après les rumeurs, n'aurait pas hésité à vous tuer d'un coup de scalpel si l'on n'était pas d'accord avec lui; le traître docteur soi-disant violent, la rage au bout des lèvres, un monstre sur pattes; le traître docteur, qui aurait implanté à tous ses clients des puces pour les rebelles. Conneries.

Alors tu tapais, Léo.
Parce que tu ne pouvais pas vomir ton dégoût autrement, parce que tu n'avais pas le droit d'exploser devant ta mère, parce que c'en était trop pour toi, parce qu'il n'avait jamais rien fait de mal, parce qu'il était innocent innocent innocent.
Et que pire encore que sa mort, on crachait sur son souvenir.
Assassins.
Assassins tyrans despote monarche sanguinaire tueurs oh génocide d'un peuple ignorant sa culpabilité bain de sang d'innocents d'innocents, pourquoi lui. Pourquoi les autres. Pourquoi le meurtre, pourquoi la répression, pourquoi la violence. Pourquoi pas l'écoute, pourquoi pas le changement; pourquoi se cacher, pourquoi rester terré pourquoi ces chiens de garde pourquoi ces ordres expéditifs pourquoi lui pourquoi pourquoi.
Tu ne t'endentais plus derrière tes larmes derrière ce cœur qui étouffait derrière l'injustice derrière tous ces maux oh derrière tant de choses. Derrière tes phalanges sanglantes derrière tes yeux aveugles derrière cette violence qui était tienne derrière la colère encore, derrière ta colère toujours.
Tu ne te rappelles plus de ce qui s'est passé après. Tu t'es réveillé dans la même salle, avec ta mère qui te serrait contre elle. Étreinte chaude dans ce monde froid froid aussi froid que le béton qui servait de sol. Tu t'es levé et tu es allé dehors avec tes poings de sang, et tous les regards convergeaient vers toi, mais qu'importe qu'importe. Tu savais qu'il était innocent. Tu savais qu'il n'avait rien fait de mal. Tu savais tu savais tu savais que c'était des conneries. Mais tu savais aussi que tu devais accepter leurs regards compatissants, accepter ces yeux débordant de soi-disante compréhension que tu aimerais crever, accepter les tapes d'épaules de ces gens qui pensaient qu'il vous avait juste trompé. Que c'était bel et bien un traître. Vermine.

Vermine qui ne comprend pas. Elle te fait des sourires, comme elle te les faisait il y a dix ans. Dix ans déjà. Et elle se trompe toujours autant, la vermine. C'est toi le traître. C'est toi toi toi, pas lui, non, pas lui. Pas ton père. Comme si tu voulais le rendre plus blanc avec ta noirceur.
Et puis il y avait Ramiel. Oh Ramiel, un nom dans le vent, un point d'interrogation qui le suit; Ramiel, ta nouvelle vie tes utopies et tes envies. La réponse à la Purge. Ramiel, l'Archange, ton paradoxe, Léo. Oh, et puis toi, Léo, l'innocent gosse d'un rebelle, manipulé pendant sa jeunesse -mais sauvé grâce à la Purge du Roi, dieu merci.



ET IRL?
PSEUDO: anana. Sans s wsh.
ÂGE: trop vieille pour toi.
A PROPOS DE VOUS ?: j'suis un mérou
SPONSORISE PAR: NO ONE
FEATURING: bastion- rachity
CODE:



Dernière édition par Ramiel ##### le Dim 3 Aoû - 9:48, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noble


Messages : 218
Date d'inscription : 22/05/2014
Fiche : NE MORDS PAS LA MAIN

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

Ludwig Hammerstein - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Ven 1 Aoû - 11:58

Bienvenue à toi l'ami (enfin l'ennemi, mais on se comprends)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Noble


Messages : 34
Date d'inscription : 30/07/2014
Fiche : Don't worry, Daddy ♪

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

Sarah Beleau - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Ven 1 Aoû - 16:27

Hoy hoy ! Bienvenue :D

Va lire la fifiche !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle


Messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2014
Fiche : LION

Ramiel ##### - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Dim 3 Aoû - 9:52

Merci à vous les amours ♥
Donc. Je pense avoir fini. Je sais que ma façon d'écrire pour la partie histoire ne plait pas à tout le monde, donc si ça dérange ça ne me gêne pas de la refaire c: j'en profite aussi pour rajouter que je ne serai pas là jusqu'à mardi, donc si jamais, impossible de faire le test ou de reprendre ma fiche avant ce jour-là c: voilà voilà !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle


Messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2014
Fiche : LION

Ramiel ##### - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Sam 9 Aoû - 21:30

Bonsoir à vous ♥
J'imagine que le message du dessus et passé à la trappe, donc je me permets d'up avec un double post, pardonnez-moi ♥ ma fiche est toujours terminée, aha, enfin du moins je crois, mais je rajoute que je serais en vacances du 11 au 18, donc indisponible c:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Citoyen


Messages : 298
Date d'inscription : 14/01/2014
Fiche : NERO — boisson, amour et chocolat

Infos
Points de vie:
8/10  (8/10)

Nerone Jelkins - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Dim 10 Aoû - 0:25

Saaaalut !!!
Alors pour le message d'avant, j'avais pas répondu parce que les fiches, c'est pas trop mon truc. XD

MAIS SINON
J'AI GENRE TROP AIMÉ TA FAÇON D'ÉCRIRE ❤❤❤❤❤

Et dans l'ensemble de ta fiche, tout me semble bon ! J'ai genre trop aimé. C'est super. ❤

Il me semblait en revanche qu'il y avait un test RP. Reste donc juste à attendre Sacha ! ❤

LOVE SUR TOI ET BONNES VACANCES


[23:45:27] Fraus Néri : Voyons Nero tu n'as pas besoin de ça pour me séduire <3
[23:18:20] @ Sacha ##### : NERONE JTM
[22:42:55] Ludwig Hammerstein : T'es un na mour

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle



Sacha ##### - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Dim 10 Aoû - 10:05

Omg excuse-moi Ramiel, j'ai genre fait "OUI FAUT QUE JE LUI DONNE UN TEST RP" et je suis parti genre faire autre chose. Alors note bien hein, je suis complètement nul pour donner un test RP et à dire vrai j'en ai jamais vu de ma vie. VOILA.

TEST RP: Finalement, Léo est découvert. Son visage est posté dans les recherchés avant même qu'il n'ait eu le temps de rentrer chez lui. Comment réagit-il face à sa mère ? Rentre-t-il seulement ?


٭ FICHE
٭ RELATIONS
٭ T.E.L

٭ and she walks
٭ (c) .1019

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle


Messages : 7
Date d'inscription : 31/07/2014
Fiche : LION

Ramiel ##### - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Dim 10 Aoû - 13:07

AHAHAHA evil!sacha sait très bien donner des tests rp, crois-moi 8D Merci en tout cas, et voilà le test ♥ blblbl c'est peut-être pas très clair. MAIS BON.

Partout. Ils étaient partout.
Sur les murs, surtout, mais aussi par terre, et dans le ciel, et dans le regard des autres. C'était eux. Partout partout partout. Ces yeux noirs noirs noirs fixes et inhumains, collé sur ce visage sans sourire sur cette peau d'ébène, cachés derrière quelques mèches de cheveux encore plus noirs. Toi. Tu étais partout. Et nulle part. Nulle part, oui, parce que non, oh non, ce n'était pas toi, sur ces affiches. Ça ne pouvait pas être toi. Ça ne pouvait pas être toi.
Et pourtant, pourtant, Léo. C'était bien ton visage sur ces bouts de papier, et ton nom en-dessous. Enfin, ton nom, était-ce seulement encore ton nom ? Tu ne savais pas vraiment. Qui étais-tu, seulement ?  Tu ne sais plus, oh non, mais tu cherches cherches dans ces yeux noirs de papier la réponse à ta question, à tes trop nombreuses questions silencieuses. Mais qui es-tu ?
Oh Léo, oh Ramiel. C'est étrange. Comme si tu étais divisé dans tes sentiments, comme si tu ne savais pas quoi penser, partagé entre la peur et la gloire. Et tu respires fort, Léo, fort, parce que ce n'est pas toi, non, ce n'est pas toi. Tu devrais être terrifié, au pied du mur, à penser à ta pauvre mère qui n'aura plus d'épaule pour pleurer, qui n'aura plus de fils non plus, qui ne te regardera même plus. Mais non. Tu ne penses à rien. Tu te dis, qu'enfin, ils ont compris. Qu'enfin, enfin, ils voient leurs erreurs, comprennent leur stupidité. Tu sourirais presque. Psychopathe.
Mais Léo revient, doucement. Il sort du choc, sûrement. Il a compris. Il a compris qu'il avait fait semblant de ne pas comprendre faire parti de ces gens, il a compris qu'il s'était caché les yeux pour ne pas voir les morts, il a compris qu'il ne voulait pas accepter la réalité. Et tu ris, Ramiel. Tu ris. Toi aussi, Léo. Oh, c'est étrange.
Tu regardes Azraël un instant. Il t'avait tendu l'affiche, simplement, et tu lui ris au visage. Tu ris parce que tu ne comprends pas, Léo, parce que tu ne sais pas comment pourquoi pourquoi, parce que tu ne penses même pas un instant que c'est vrai, parce que tu sais que tu ne pourra pas vivre terré dans un coin; tu ris parce que ça te sembles ridicule, parce que tu te considère comme un simple citoyen, parce que tu n'as jamais pensé à tout ça. Parce que tu ne fais que guérir tes amis.
Mais ton sourire s'efface doucement, pour laisser place à la panique. La pure et dure panique, celle que tu ne connais pas vraiment, qui te prend au tripes et te tord les genoux, la panique d'un Léo qui se sait condamné. Oh, Léo, oh, Ramiel. Tu ne fais que guérir des assassins. Et tu les regardes, ces gens. Tu les regardes, et rien ne vient en retour. Tu fais partie du groupe, oui, mais. Mais. Mais tu restes l'outsider. Celui qu'on oublie sans vraiment faire exprès et sans vraiment s'en vouloir, celui qui est là quand il n'y a rien d'autre à faire, la dernière couche de protection, le fantôme. Certains t'apprécient mais ce ne sont pas tes amis.
Ça te frappe d'un coup. Et tu respires fort fort fort, tu regardes leurs yeux un peu trop vides à ton goût. Tu ne sais pas ce qu'ils pensent. Est-ce que la touche d'émotion est pour toi ou pour eux ? Est-ce qu'ils pensent à ce que tu traverses ou à ce qu'eux vont devoir faire ? Tu les regardes un par un, mais chaque pupille vide te brise un peu plus le cœur. Et puis, et puis. Mickaël.
Ça aussi, ça te brise le cœur, mais tu ne sais pas quoi faire pas quoi dire. Ça ne t'est jamais arrivé. Mais si, Léo, ça t'est déjà arrivé. Une fois. Non, non non non. Tu ne veux pas revivre ça. Jamais jamais jamais ! Tu arraches l'affiche des mains d'Azraël et tu fuis tu fuis tu t'en vas en courant dans des passages que tu ne connais pas, mais qu'importe ? Être attrapé ne te fais même plus peur.
Tu déchires le papier le plus possible, comme si ça pouvait l'effacer le détruire l'anéantir pour toujours. Et tu vois que, machinalement, tu as retrouvé le chemin de la maison. Non. Non. Tu n'as pas le droit de rentrer. Tu n'as pas le droit de t'expliquer. Tu n'as aucune excuse. Et même, tu veux qu'elle te déteste. Tu sais aussi que ce ne sera sûrement pas le cas, mais tu préfères encore penser comme tel. Ça ferait trop mal d'imaginer qu'elle se blâme pour tes mauvais choix. Mais tu avances encore, encore, jusque dans la lumière. Il y a du monde, par ici, mais ils se taisent tous en te voyant t'avancer. Tu les vois, pourtant, et tu sais que tu ne dois pas y aller, tu sais tu sais tu sais mais. Mais tu ne peux pas. Tu les connais tous, et tous te regardent avec ce même air trahi, trahi, déçu. Des larmes coulent doucement sur tes joues en même temps que ton regard fixe se brouille. Ici non plus, tu n'as pas d'amis. Ils ont tous disparus. Ils ont tous peur de toi.
Il y a un cri, du mouvement, quelque chose -oh, mais tu ne sais pas vraiment quoi. Peu importe, tu te retournes et tu t'enfuies. Encore. Encore. Et tu sens comme un toujours qui vient à la suite, mais qu'importe ! Tu cours tu cours et tu oublies, tu t'enfonces toujours plus loin, là où il fait toujours noir, jusqu'à ce que tu te prennes un mur.
Ton monde s'est effondré. Alors tu tapes. Comme tu l'as fait la première fois que ça t'es arrivé. Tu tapes, pour avoir mal. Pour te sentir vivant, pour te sentir souffrir. Pour te punir, pour tellement de choses, oh. Et puis tu tombes à genoux. Épuisé. Et tu pleures. Et ça te tombe dessus. C'est clair, pourtant, hein Léo ?
Tu as peur de toi-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Magistrat



Fraus Néri - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    Mar 19 Aoû - 13:45

BIENVENUE SUR UNDERGROUND (officiellement) !

Notes du sous-fifre: Bravooooo c'est très bien et tu es officiellement validé /o/ Bienvenue !

Tu dois maintenant: Parce qu'il y a quelques obligations, quand même. Enfin, pas beaucoup pour le moment.

  • Faire ta fiche de relations. (www)

Tu peux maintenant: Parce que... parce que c'est très bien, voilà !

  • Faire ton TEL. (www)
  • Faire ton journal ou d'autres trucs cools dans le passé. (www)
  • Et si jamais t'as envie de RP maintenant, tu peux aller: sur la Chatbox (www), sur les demandes de RP (www) ou encore aller faire une nouvelle demande ! (mais on aime pas ça, ewww. c'est caca.)

Et on a ajouté à ton inventaire:

  • Ton arme... surtout, vise la tête, c'est plus efficace. Ou les services trois pièces...
  • Ta maison !
  • Une fiole de santé +3HP si jamais tu te prends le petit doigt de pied contre la commode de ta chambre.

Et bonne chance !


Citation :
[18:21:04 20/04/14] @ Sacha ##### : moi je dis
[18:21:10 20/04/14] @ Sacha ##### : Fraus = soumis. Avec Nero. Voilà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé - (lion) RAMIEL;
Message Sujet: Re: (lion) RAMIEL;    


Revenir en haut Aller en bas
 

(lion) RAMIEL;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Distro] ROCK LION RECORDS pour les maniaques! (Pays-Bas)
» TUTO MAO : Apprendre Mac OS X Lion Apple
» Cherche DVD Roi Lion
» Koursky Lion
» Tournée British Lion, interview...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-