AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Rebelle


Messages : 119
Date d'inscription : 07/06/2014
Fiche : SYSTEM FAILED

Infos
Points de vie:
8/10  (8/10)

Douglas Riddle - Silence et porte.
Message Sujet: Silence et porte.    Mer 16 Juil - 13:42


 
Silence et porte

 



Et il avance dans la décharge en regardant où il marche, ne voulant pas tacher le bas de son pantalon.

Qu’est-ce qu’il fout la, le petit prince ? C’est une bonne question. En fait, il est fort probable qu’il cherche Natasha, mais je ne pourrais pas le jurer. Mais il avance parmi les déchets, faisant tâche dans le paysage. Avec sa chevelure dorée bien brossée et coiffée qui lui tombe sur les yeux, son long manteau qui lui arrive à peu près jusqu’aux genoux et ses grosses bottes, il n’a pas l’air d’être fait pour se trouver là.

Mais c’est qu’il voudrait trouver un visage connu, au moins aussi blond que lui mais avec des cheveux plus longs et des lunettes. Il passe une main dans ses cheveux : Elle n’est manifestement pas par là. Mais c’est tellement grand ici et il y a tellement de choses à voir qu’il se perd lentement, ne sachant même pas retrouvé la sortie. Peut-être qu’il y a un plan de la décharge quelque part ? Alors il s’enfonce encore plus loin comme Papa dans Maman, cherchant à se sortir de ce pétrin.

Et alors qu’il dépasse plusieurs fouilleurs, plus ou moins hostiles à sa présence, il entend qu’on le hèle au loin. Une voix de femme, bien trop mûre pour que ce soit celle de Natasha. Mais il se retourne quand même. De toute manière ce n’était pas son prénom que l’on appelait. Avec un peu de chances ce n’est pas pour lui.

© one more time.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 15/07/2014
Fiche : Let's go to the scientist's world !

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

Annah Pelenko - Silence et porte.
Message Sujet: Re: Silence et porte.    Mer 16 Juil - 14:41

Annah n'avait jamais vu de visite de la décharge si concluante, quiconque la regarderait la verrait les bras emplis de morceaux de ferraille en tout genre, tout comme son sac qui semblait sur le point d'exploser, et un peu de matériel électronique qu'elle gardait délicatement dans sa main. Elle elle y voyait plutôt un don divin, quand elle dit divin c'est plus à comprendre un don du Savoir pour lui permettre d'avancer dans sa quête mais passons. Elle avançait donc comme ça, les bras emplis de déchets, une plaque de métal un peu trop aiguisée lui avait même entaillé le bras, mais dans son enthousiasme elle ne s'en était pas rendue compte, elle sautillait donc vers la sortie de la décharge, devant constamment ramasser les objets qui semblaient vouloir s'enfuir des bras de la scientifique. Puis autre chose attira son attention, elle s'arrêta et l'observa attentivement cela aurait pu être une arme à feu à une époque, mais c'était devenu complètement méconnaissable avec sa forme actuelle, toute cabossée, pliée, et couvert de rouille. Qu'à cela ne tienne, elle réussirait bien à essayer d'en tirer quelque chose.

Quelqu'un de plus expérimenté aurait peut-être pu prévenir la scientifique que la moitié de ce qu'elle tranaît avec elle n'avait pas le moindre intérêt, même avec un miracle. Mais par excès d'optimisme, peut-être de confiance en elle, elle n'en aurait de toute manière pas cru un mot. Elle se baissa difficilement pour essayer de rammaser l'arme convoitée, certaines de ses trouvailles lui tombèrent des mains, ce qui eut pour effet de la déconcentrer un moment, si bien que tout ce qu'elle portait dévala le long du tas de déchet sur lequel elle se trouvait, seuls lui restaient les quelques composantes électroniques qu'elle tenait fermement dans sa main, et le contenu de son sac en toile, qui semblait pourtant vouloir casser à tout moment. Elle n'y fit pas attention et posa celui-ci sur le sol avant de regarder ses trouvailles éparpillées sur le sol avec désespoir. La sortie de la décharge était encore loin, elle n'arriverait jamais jusqu'à là bas. Elle regarda devant elle, pour essayer de déterminer exactement sa position, puis elle vit à quelque distance de là une petite tête blonde, un homme, visiblement seul. Et surtout, qui ne semblait ni chercher quelque chose dans la décharge, ni transporter quoique ce soit. Une aubaine donc.

Elle ne savait pas vraiment comment faire pour attirer son attention, ce n'était pas dans ses habitudes d'essayer d'attirer l'attention de qui que ce soit, bien au contraire, déjà qu'entamer une conversation, ou même de répondre à la moindre question n'était pas son fort, alors là... Plusieurs idées lui vinrent, certaines pas trop mauvaises même. La plupart issues des conversations qu'elle avait pu entendre. Mais aucune de ces possibilités ne lui convinrent totalement. Pendant ce temps son futur interlocuteur s'éloignait, dans peu de temps il serait hors de portée de voix. Il fallait donc trouver une idée, ou en sélectionner une. Annah mit ses deux mains en porte-voix. Sans avoir la moindre idée de ce qu'elle pourrait dire.

"Moi aussi parfois j'aime bien me promener dans la déchetterie !" Cria-t-elle.

Vraiment Annah ? C'est vraiment ça ce que tu as choisi de dire parmi tout ce qui te passait par l'esprit ? Oh misère... Un simple "Hey !", ou "Excusez-moi !" ou même "Monsieur !" auraient fait l'affaire. Mais non. Tu t'étais dit qu'il aurait pu se dire que ce n'était pas à lui que tu t'adressais. Parce que tu crois vraiment qu'il se sentira plus concerné par ça ?.. Pourtant il se retourna. La scientifique, étrangement fière d'avoir trouvé une phrase si adaptée pour attirer son attention, agita les bras au dessus de sa tête, un immense sourire sur son visage dans le but de la rendre plus avenante. Ce qui peut être à juste titre considéré comme un échec, puisque selon la conception universelle des sourires, celui là avait toutes les caractéristiques d'un sourire d'imbécile heureux, une parodie de sourire même. À ce rythme là il va croire que tu te moques ouvertement de lui ma grande, et tu pourras te débrouiller pour ramasser tout ton bazar.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rebelle


Messages : 119
Date d'inscription : 07/06/2014
Fiche : SYSTEM FAILED

Infos
Points de vie:
8/10  (8/10)

Douglas Riddle - Silence et porte.
Message Sujet: Re: Silence et porte.    Mer 16 Juil - 14:57


 
Silence et porte

 



La personne qui l’avait hêlé était une blonde aux carré court et aux yeux plus bleue encore que le liquide pour toilettes –donc encore plus pale que les siens- agrémenté d’une poitrine respectable et de vêtements dévastés par ce qui semblait être une fouille méticuleuse des déchets du dépotoir. Cette femme, enfin toi quoi, tu as décidé de le hêlé de la plus étrange des manières. Si étrange qu’il ne compris pas immédiatement ce qu’il avait entendu. Se promener dans la décharge ? non, il cherchait quelqu’un au lieu de quelque chose. Mais rien ne lui vint d’autre à la bouche que : « UNE BALADE C’EST TOUJOURS REVIGORANT ! » Alors qu’il s’approchait. Peut-être étais-tu un sacré numéro, comme lui ? Il l’espérait en tout cas.

Ainsi il approcha de toi, observant tes trouvailles étalées sur le sol et dans un sac plastique qui semblait souffrir le martyr. Après un coup d’œil, et dans sa –trop- grande bonté, Maxime proposa donc : « ‘Voulez un coup de pouce, m’dame ? » Parce que oui, tu avais quand même l’air plus vieille que lui et il espérait ainsi attirer tes grâces. Parce que sa gentillesse n’est jamais gratuite, il espérait pouvoir te soutirer des informations sur sa belle blonde aux cheveux longs. Peut-être l’aurais-tu vue ? Il l’espérait en tout cas.

Alors il s’avança pour commencer à ramasser les déchets, se demandant clairement à quoi tout cela pourrait bien te servir. Il y avait beaucoup de matériel électronique hors-service dans ce méli-mélo de fatras, mais de toute manière Maxime ne bénéficiait pas de la connaissance nécessaire à l’utilité de tout cela. Il déduisit donc que tout cela avait sans doute de l’importance et décida d’en prendre grand soin. C’est en se relevant qu’il aperçut une brouette en assez bonne état : Le saint-graal. Il y mit toutes tes affaires, sous ta directive pour ne pas prendre ce qu’il ne fallait pas. Peut-être pourrais-tu lui expliquer ce que tu allais en faire ? Il l’espérait en tout cas.

© one more time.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 15/07/2014
Fiche : Let's go to the scientist's world !

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

Annah Pelenko - Silence et porte.
Message Sujet: Re: Silence et porte.    Mer 16 Juil - 15:28

À la réponse du jeune homme, Annah fut au comble de la joie. Bon, se promener dans la déchetterie lui semblait étrange, mais après tout c'était peut-être une lubie des gens de la Périphérie. Il fallait bien qu'elle s'y habitue, quoiqu'elle avait rarement croisé de promeneurs par ici... Tiens il s'approchait, et lui proposait même son aide. C'était inespéré. Presque plus à l'aise elle hocha la tête sans réflechir, étrange, d'habitude chacune de ses réactions étaient parfaitement réfléchi, enfin parfaitement, manière de parler. Disons qu'elle avait du mal à être spontané, ce qui ne lui empêchait pas d'être maladroite. Elle y réflechissait, mais mal.

Puis le jeune homme commença à ramasser les déchets, Annah resta plantée là quelques secondes en le regardant. Puis elle se mit elle aussi à ramasser ce qu'elle avait fait tomber. Puis après qu'ils aient fini, le jeune homme trouva la brouette, Annah y déposa son sac puis ce qu'elle avait ramassé tandis que son interlocuteur faisait de même.

"Fais attention !" S'exclama-t-elle en le voyant poser un peu trop brutalement certains composants dans la brouette. Bien sûr qu'ils avaient vu bien pire dans cette décharge, mais Annah les considérait tout de même comme des composants neufs, et les traitait comme si elle venait de les sortir de leur emballage. Elle les déposa donc délicatement dans un coin de la brouette, pour les protéger des chocs, et alla même jusqu'à mettre quelques morceaux de tissus trouvés sur le sol pour les empêcher de bouger et de s'abimer pendant le voyage, comme s'ils pouvaient être pire qu'ils ne le sont actuellement...

"C'est fragile !" Dit-elle en plantant son regard dans celui de son interlocuteur. Sans animosité, pourtant avec une pointe d'autorité dans la voix. Trop l'habitude de donner des ordres en ce qui concerne le domaine des sciences ? Sans doute. Mais elle ne se rendit pas même compte de cela et après avoir soigneusement rangé le contenu de la brouette elle fixa le jeune homme. Oui oui, elle attendait bel et bien que ce soit lui qui la pousse. Et voilà qu'elle se mettait à faire un cours maintenant...

"Il faut faire attention avec le matériel scientifique. Il suffit juste d'un tout petit coup, d'une toute petite rayure au mauvais endroit et pouf, plus rien ne marche, c'est un peu comme les humains vois-tu. Il suffit juste qu'ils se blessent là où il ne faut pas, qu'ils mangent quelque chose qui ne faut pas et c'est tout le reste de la machine qui arrête de fonctionner."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rebelle


Messages : 119
Date d'inscription : 07/06/2014
Fiche : SYSTEM FAILED

Infos
Points de vie:
8/10  (8/10)

Douglas Riddle - Silence et porte.
Message Sujet: Re: Silence et porte.    Mer 16 Juil - 16:02


 
Silence et porte

 



Et il pousse, il empaquète, il cale comme il peut le tout dans la brouette. Il est concentré sur ta camelote, le jeune blondinet. C’est que tu as l’air d’y tenir, même s’il ne comprend pas du tout pourquoi. Après tout ce n’est rien qu’un amas d’ordure sans réel intérêt. Il essaye de tout faire tenir sans se tacher sans vraiment de succès, frottant sur les taches sur le bout de ses manches avec un air contrit.

Bon c’est le moment.

Maxime se redresse après avoir tout ramassé et alors qu’il attrape la brouette pour se mettre en route –vers où ? Bonne question- il dit d’une voix neutre : « ‘Scusez m’dame, mais vous n’auriez pas vu une blonde à lunette à peu près grande comme ça, assez fine… » Et il continua sa description, faisant tout un tas de signes avec ses mains pour illustrer ses phrases.

PAUSE.

De toute façon, qu’est qu’il ferait s’il trouvait Natasha? Pas grand-chose de toute manière. Il voulait juste la voir, parler de la rébellion et savoir ce qu’il devait faire. Il avait envie de se rapprocher d’elle, pouvoir tisser quelque chose de plus complet que leur amitié qui avait duré. Peut-être une mauvaise idée, mais il en avait envie.

LECTURE.

Finalement, le garçon a sous-estimé le poids de la brouette. Il la soulève péniblement, se fait même mal au dos, mais finalement arrive à faire avancer le bousin en se pliant en deux. « Au fait, c’est quoi votre nom ? »
© one more time.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé - Silence et porte.
Message Sujet: Re: Silence et porte.    


Revenir en haut Aller en bas
 

Silence et porte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les porte-clés en tous genres
» salon rétromobile porte de versailles, paris
» Est-ce que Generikids se porte bien???
» Vends Porte clé Tête de mort Tour 2009
» Porte harmonica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-