AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Noble


Messages : 11
Date d'inscription : 22/05/2014
Fiche : Plusieurs morceaux de tissus

Katarine Hammerstein - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     Jeu 22 Mai - 17:14

« Think before your speak.  Read before you think. »

MENTAL
Que pensez-vous de cette "chasse aux rebelles" ?
Je suis le fil des nouvelles de cette chasse sans pour autant y prendre part ou la soutenir.  Les rebelles sont des anarchistes qui mettent en péril l’ordre précaire de la ville.  Ils peuvent faire exploser ce qu’ils veulent, mais qu’ils demeurent loin de moi.  L’agressivité les mènera sans doute loin, mais les fera chuter aussi violemment qu’ils se sont élevés.  

Si l'on vous proposait de rejoindre les rebelles, le feriez-vous ? Et pourquoi ?
Je refuserais catégoriquement.  

Que vous vient-il en tête lorsque l'on parle du Roi ?
Une tante, un jour, m’a dit l’avoir aperçu.  Il paraitrait qu’il s’agit d’un homme d’âge mûr, larges d’épaules et imposants physiquement.  Elle m’a aussi dit avoir vu l’un de ses conseillers murmurer à plusieurs reprises à son oreille, que les ordres et commandements suivaient ensuite.  Ma tante, cette pipelette, croit que le roi est un imbécile mené par le bout du nez par ses plus proches magistrats.  C’est cette histoire qui me vient en tête lorsque l’on me parle du Roi, cette histoire à laquelle je ne crois pas.  Il existe, c’est certain, mais jusqu’à quel point ?  Il est intangible, invisible mais tout en étant présent.  Ce… Roi, bien qu’au Sommet, n’a droit qu’à très peu d’estime.  

Qu'est-ce qui ferait de cette ville, selon vous, la ville parfaite ?
Moins de rebelles, ou du moins plus de moyens pour les contenir.  Éradiquer l’anarchie… et la stupidité.  

Quel est votre avis à propos des différents groupes sociaux d'Erèbe ?
Très bien comme ils sont actuellement.  Inutile de faire de gros changements, ils évolueront à leur rythme avec le temps.  

Si vous deviez vous décrire en quelques mots, quels seraient-ils ?
Indépendante et exigeante.  Introvertie et froide.  Je suis, en société, ce que l’on pourrait qualifiée de rigide voire méchante, presque de machine.  Je me considère davantage comme une personne discrète qui ne tient pas à se mêler inutilement aux autres.  Je ne parle que lorsque je juge que j’ai quelque chose de pertinent à dire.  Je suis sévère et directe, mais loin d’être rancunière ou susceptible.  Dans la sphère privée, auprès de ma famille et mes amis, je suis toute aussi calme et peu démonstrative.  

Que pensez-vous de votre propre situation ?
Ma situation est, pour sûr, enviable.  Bonne famille et bon emploi, de l’ordre et du calme.  

Quels sont vos hobbies dans la vie ?
La courtepointe.

Quelles sont vos phobies ?
La commune peur du noir.  Elle me pétrifie et m’obsède.  On ne sait jamais ce qui peut se tapir dans l’ombre, les horreurs qui s’y cachent.  La noirceur dans le confort de ma demeure ne m’effraie pas, mais les rues mal éclairées et les mauvais quartiers plongés dans une demi-pénombre me glace le sang.  

Qu'est-ce que vous aimez ?
J’aime voir, tout voir.  Voir où je vais, voir ce qu’il se passe autour de moi.  Voir les gens qui s’animent, ceux qui vivent.  L’observation, bien que peu commune, est une chose appréciée.  L’organisation également, le classement, les objets toujours au bon endroit…  L’ordre !  Par-dessus tout, mon espace vital doit être précis et constant.  Les changements sont tolérés, mais à éviter et pourtant, la chose que j’aime, celle qui se trouve en haut de la liste, est victime de perturbations constantes, imprévisibles ; la famille.  

Qu'est-ce que vous détestez ?
Le désordre.  Le bordel.  Lorsque tout est épars et que rien n’est fonctionnel.  Je ne suis pas une nature exubérante et encore moins démonstrative et j’apprécie peu qu’autrui déborde dans le deux mètres carré qui me sert d’espace vital.  J’ai peu de tolérance et je supporte mal ceux qui étalent en long et en large leurs sentiments.  Je n’aime pas lorsque mes enfants tentent de faire la cuisine et la saccage en étalant de la farine jusqu’au-dessus des armoires, je n’aime pas non plus me mêler de ce qui ne me regarde pas.  

Avez-vous un fantasme (il peut être sexuel) ?
…Donc ne vous mêlez pas des miennes.  

Quelque chose à rajouter ?
Devrais-je en rajouter ?
NOM: Hammerstein.
PRÉNOM: Katarine.
ÂGE: 41 ans.
SEXE: Féminin.  
SEXUALITE: Hétérosexuelle.
SITUATION AMOUREUSE: Mariée.  
PROFESSION: Technicienne en bâtiment.
CATÉGORIE D'ARMES: Aucune.
QUARTIER: Haut-Secteur.
GROUPE: Noble.
NOTES: Pâté chinois.


HISTOIRE
Devant elle, un tout nouvel employé.  C’est encore un enfant, une jeune fille fraiche à peine sortie des études.  Elle est timide et ne sait pas où se mettre.  Katarine lui fait signe, d’une main, de s’approcher.  La femme ne lui accorde pas son attention tout de suite, ses yeux bleus plantés dans le petit écran, ses doigts réglant les commandes d’un des systèmes automatisés de R-C Weapons.  L’enfant –qui devait être âgée d’à peine plus de vingt cinq ans, se racla doucement la gorge, croyant avoir été oubliée.  Katarine eut un bref mouvement de sourcil, dérangée.

« Que désirez-vous ?
- Je suis venue vous porter les documents concernant…
- Posez-les là-bas, je les regarderai plus tard. »

Froide, elle n’avait pas regardé la jeune employée qui, perturbée, regardait sa supérieure avec inquiétude.  Elle s’exécuta, posant la pile de papier près des affaires de Katarine.  Elle fit du surplace, se demandant si elle devait disposer ou rester.  Impossible.  Elle se prenait la tête, culpabilisait sans raison.  Elle rassembla son courage dans le fond de sa gorge avant de demander, gênée, triturant ses doigts :

« Ai-je fait quelque chose de travers, Madame Hammerstein ?
- Pas à ma connaissance.  Pourquoi me posez-vous la question ?
- J’ai l’impression que vous ne m’appréciez pas beaucoup… »

Ça, elle l’avait entendu tellement de fois.  Trop de fois.  Enfant, lorsqu’elle refusait de prêter ses jouets.  Adolescente quand disait préférer être seule plutôt que de se regrouper.  Adulte, quand on lui parlait et qu’elle n’exprimait pas d’engouement exagéré ou de sympathie hypocrite.  On la disait aussi froide que les machines dont elle s’occupait.  Katarine, pourtant, fait partie de ces rares personnes dont le mariage heureux continue de persister, même vingt deux ans plus tard.  

« …Je me trompe ?
- Vous vous trompez.
- Oh… Chouette, alors !  Je suppose…
- Avez-vous d’autres questions du genre ?
- Hm…  Vous avez des enfants ?
- J’en ai trois. »

Trois petites têtes blondes dont le père était aussi froid et silencieux qu’elle.  Un homme qui n’avait pas été intimidé par son attitude distante et son apparente condescendance.  Ils s’étaient dévisagés longtemps, avant d’ouvrir la bouche pour n’en sortir qu’une onomatopée.  Ils étaient très jeunes, marginaux et dépassés par les histoires des autres.  Ils avaient fini par parler.  Beaucoup parler.  De rien, mais surtout de tout.  Jusqu’à se qu’ils se prennent la main.  Les années s’étaient écoulées rapidement.  Leurs noces de Bronze venaient de passer et leur dernier enfant commençait à savoir ce qu’il désirait faire dans la vie.  

« Vous êtes l’épouse du médecin militaire, Ludwig… ?
- En effet.  
- Vous faisiez quoi durant Le Massacre ? »

Katarine se retourna lentement, regardant l’enfant qui, soudainement, réalisait la teneur de ses propos.  Le massacre, le Massacre !  Cette attaque horrible qui avait bien failli lui couter son cher et tendre.  Que faisait-elle, alors que tous les quartiers aux alentours de chez elle se faisaient mettre à sang ?  La femme se faisait discrète, poussant ses enfants à l'être également, alors qu'ils avaient été amenés avec les autres civils pour se réfugier.  L’autonomie qu'ils avaient gagné, à ce moment… Alors qu’elle avait été obligée de se rendre sur certains sites pour réparer les systèmes endommagés de certains bâtiments.  L'odeur du sang et de la décomposition en provenance du Centre-Ville la gênait.  La mort des quelques connaissances que certains qualifieraient d’amis l’avait pourtant laissée de glace, même si petite boule au fond de son ventre lui rappelait à quel point ces pauvres anarchistes l’avaient confrontée au désordre extrême.  

« J’essayais de ne pas me faire tuer, comme tout le monde. »


ET IRL?
PSEUDO: Leslu
ÂGE: 20 ans.
A PROPOS DE VOUS ?: Future étudiante en Électricité, auparavant fleuriste et présentement coloriste, passionnée du XIXe siècle et de jeux vidéo, couturière à ses heures perdues.
SPONSORISE PAR: Mon mari.
FEATURING: Bedelia de Maurier ft. Gillian Anderson. Dur de trouver au-dessus de la vingtaine, merdouille !
CODE:



Dernière édition par Katarine Hammerstein le Ven 23 Mai - 18:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Noble


Messages : 218
Date d'inscription : 22/05/2014
Fiche : NE MORDS PAS LA MAIN

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

Ludwig Hammerstein - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Re: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     Jeu 22 Mai - 17:23

Bienvenue douce épouse ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rebelle


Messages : 181
Date d'inscription : 18/05/2014
Fiche : Par ici !



Infos
Points de vie:
0/10  (0/10)

Natasha Alinovitch - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Re: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     Jeu 22 Mai - 17:40

Bienvenue ! Ton avatar me fait froid dans le dos, pour info.



-Merci à Nero pour l'avatar et au Doc' pour la signature !!-
~Fiche / T.E.L. / Relations~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Noble


Messages : 11
Date d'inscription : 22/05/2014
Fiche : Plusieurs morceaux de tissus

Katarine Hammerstein - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Re: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     Ven 23 Mai - 11:49

Merci Lud ♥ Merci Nat' ♥

J'ai terminé ma fiche !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Magistrat



Fraus Néri - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Re: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     Ven 23 Mai - 12:12

BIENVENUE SUR UNDERGROUND (officiellement) !

Notes du sous-fiffre : Et voilà, bienvenue sur Underground ! J'espère que tu t'y plaira /o/

Tu dois maintenant: Parce qu'il y a quelques obligations, quand même. Enfin, pas beaucoup pour le moment.

  • Faire ta fiche de relations. (www)

Tu peux maintenant: Parce que... parce que c'est très bien, voilà !

  • Faire ton TEL. (www)
  • Faire ton journal ou d'autres trucs cools dans le passé. (www)
  • Et si jamais t'as envie de RP maintenant, tu peux aller: sur la Chatbox (www), sur les demandes de RP (www) ou encore aller faire une nouvelle demande ! (mais on aime pas ça, ewww. c'est caca.)

Et on a ajouté à ton inventaire:

  • Ton arme... surtout, vise la tête, c'est plus efficace. Ou les services trois pièces...
  • Ta maison !
  • Une fiole de santé +3HP si jamais tu te prends le petit doigt de pied contre la commode de ta chambre.

Et bonne chance !


Citation :
[18:21:04 20/04/14] @ Sacha ##### : moi je dis
[18:21:10 20/04/14] @ Sacha ##### : Fraus = soumis. Avec Nero. Voilà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Citoyen


Messages : 15
Date d'inscription : 05/12/2013
Fiche : Dans les profndeurs personne ne vous entendra crier...

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

Tyr Osborn - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Re: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     Ven 23 Mai - 22:55

Trop top kool avatar !

Bienv'nue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé - Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.
Message Sujet: Re: Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.     


Revenir en haut Aller en bas
 

Plusieurs morceaux de tissus | Katarine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment découper ses morceaux de musique ?...
» Connexion de plusieurs ordinateurs à internet en même temps
» Recherche 2 morceaux de Ben Harper
» alimenter plusieurs pédales
» ces morceaux devenus des hits (ou pas)... grace à un sample.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-