AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Noble


Messages : 61
Date d'inscription : 19/06/2012
Fiche : [url=URL DE TA FICHE]Titre de la fiche[/url]

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

John Doe - ◆ THE DAILY NEWS
Message Sujet: ◆ THE DAILY NEWS    Mer 3 Juil - 4:29


LE DAILY NEWS

Vous avez ici la catégorie à propos du Daily News. A chaque nouveau post se trouvera un nouvel exemplaire de ce dernier ! Cette catégorie sert aussi à communiquer les events du moment - qui seront notés dans les nouvelles, bien entendu. Bien qu'il soit quotidien, nous ne pouvons pas gérer le journal de façon à ce qu'il y ait un post par jour. Comme il n'y a aucun journaliste-membre pour le moment, c'est à Sacha ##### que vous devrez envoyer un MP si votre personnage a écrit un texte qu'il veut publier dans la dernière rubrique du journal. Si votre texte est correct, il sera de suite publié dans le prochain exemplaire du journal !



► L'assaut des rebelles anticipé !

Une heure vingt-quatre du matin. Dans la cité, tout le monde dort. La Grand-Place est vide, on y entend parfois au loin un ou deux cris d'hommes saouls, mais la nuit est tranquille. Tranquille ? Non : dans six minutes, une horde de rebelles submergera le Second Quartier, à l'assaut de la Haute-Ville, à l'assaut de notre Roi. Mais la garde est déjà placée: en haut, l'on peut voir quelques snipers de qualité préparer leurs armes, braquer les entrées. En bas, l'on remarque les troupes des meilleurs combattants de la ville, briefées et encouragées par leurs chefs: Cailliau Manuel et O'Leary Jonah. Dans six minutes, la ville sera de nouveau vivante. Dans six minutes, la ville sera sanglante.

Du moins, c'était le plan des rebelles: supprimer les obstacles et atteindre le roi, afin d'accomplir leur sombre dessein. Heureusement, la Garde Royale fût informée par source sûre de l'assaut préparé. « Ce sont plusieurs mois de préparation qui n'amènent, au final, à rien. » nous rapporte l'un des interrogateurs des prisonniers rebelles. Cependant, ce n'est non sans tristesse que le bilan de ce rude combat entre gardes et rebelles est établi. L'on dénombre quatorze citoyens, victimes de balle perdues ou de la cruauté des rebelles. Chez nos gardes, ce sont soixante-deux âmes qui nous quittent avec remords mais fierté d'avoir combattu pour le bien de la ville. Parmi ces derniers, Cailliau Manuel y est compté. Mais la victoire est totale: cent quarante-quatre morts rebelles et une vingtaine d'otages rebelles. Les gardes sont actuellement en train de les interroger sur les identités des autres rebelles afin de mettre un terme à ces massacres répétés.

Un fier combattant de la Garde Civile, nous raconte: « Les rebelles sont arrivés par le côté Nord-Ouest de la ville, par centaines. Certains chevauchaient des hovercrafts réparés et d'autres étaient venus à pieds. Le groupe terroriste Archanges était des leurs également. » Le garde reprend son souffle: c'est un dur combat qu'il a mené. « Ils avaient des armes de pauvre qualité, celles qu'on retrouve à la déchetterie ou au marché noir généralement. Malgré tout, nous étions en plus grand nombre et mieux équipés. Il fût facile d'abattre une grande partie de la menace lorsqu'ils sont arrivés. »

Un autre garde prend la relève: « Au début, c'était la véritable cohue. Beaucoup ont battu en retraite en nous voyant, d'autres ont préféré continuer. Par la suite, ça s'est terminé en duel entre garde à terre et rebelle. Les snipers avaient dû se cacher dans les maisons du Premier Secteur pour éviter les balles rebelles. Je me rappelle avoir vu un des rebelles assassiner froidement Manuel, d'une balle dans le dos. » Le lâche s'est ensuite enfui vers le Troisième Secteur et n'a, à ce jour, toujours pas été identifié.

Malgré tout, c'est avec un avantage de nouveau que les gardes partent: la chef rebelle, Sacha dite la menace blanche a perdu au cours de ce combat son bras gauche, bras avec lequel elle utilisait ses armes. C'est O'Leary Jonah, chef de la Garde Royale, qui accomplit cet exploit. Il nous explique « Une fois de plus, la Garde a gagné. Ainsi, nous n'avons plus à prouver sa supériorité. Ils n'ont rien pu faire contre nous et sont morts comme des faibles. » Cependant, la perte de son collègue en est presque insupportable. Il ose tout de même dire quelques mots: « Cet homme est mort pour notre monarchie, notre société. C'est un honneur d'avoir pu combattre à ses cotés et je lui en suis reconnaissant. »

Peu avant cette sanglante bataille, les citoyens habitant près de la Grand-Place sont réveillés afin d'être transférés dans la Haute-Ville, pour y passer leur nuit en sécurité. Plusieurs maisons vides sont aménagées pour les accueillir. Maclair Charlie, faisant partie de ce groupe, nous explique: « Je ne comprenais pas bien ce qui arrivait. J'entendais des cris, des moteurs et des armes. En me penchant par l'une des fenêtres, j'ai pu apercevoir le combat qui se produisait. C'était difficile à suivre et surtout, difficile à croire. » D'autres nous racontent avoir été chamboulés, terrifiés à l'idée que les rebelles viennent s'attaquer à leurs enfants s'ils entraient. De nombreux médecins étaient présents pour les rassurer.

La bataille passée et après constatation de la mort du chef Cailliau, un nouveau chef est désigné parmi la Garde Royale: Simon Salomé, fidèle servante au roi, aux techniques des plus incroyables. Les pertes sont alors rapidement remplacées par des personnes de confiance et une campagne de recrutement dans l'armée est mise en place.

En attendant, un message de la part de O'Leary Jonah est diffusé pour nos chers citoyens: « Vous êtes l'essence même de notre société. Et pour mettre un terme à une société il faut détruire ses piliers. Vous êtes ces piliers, sa richesse et ces rebelles, ces kamikazes tenteront de vous nuire.  Sachez que moi, Jonah O'Leary, chef de la garde royale ainsi que mon armée mettront tout en oeuvre pour vous protéger de cette menace qui pèse sur notre ville, sur vous ! Notre ville à besoin de vous et vous avez besoin de nous pour garantir à vos familles, vos proches, sécurité et protection. »

La menace rebelle semble alors, jusqu'à présent, calmée. Ceux-ci ne se sont pas manifestés récemment et sont apparemment en sous-nombre. N'oubliez pas que vous pouvez contacter le 0856-321-321 si l'on vous a demandé de rejoindre les rangs de l'ennemi ou si vous avez surpris un rebelle. Ils feront le nécessaire pour vous aider. En conclusion, l'on peut espérer une longue période de tranquillité. Vous pouvez de nouveau vaquer à des activités normales sans avoir crainte d'une attaque.



► Le cinéma enfin rouvert

Après l'horrible attaque lancée par les Archanges, le cinéma a été déclaré de nouveau apte à recevoir un public ! Ne vous inquiétez plus: les systèmes de sécurité ont été renforcés et la garde doublée. Chaque système d'aération a aussi été revu pour empêcher de nouveau cette catastrophe.

Revenons d'ailleurs sur cet atroce événement qui a bouleversé le peuple comme le Roi: il y a un mois à peine, les Archanges inscrivaient encore un nouveau lieu de leur marque funeste. Ce fût une salle de cinéma cette fois-ci, où l'on déroulait Baëyon, un film fantastique destiné à un jeune public.

L'opération s'était déroulée ainsi: lors de la fermeture du cinéma, d'une façon inconnue encore, les Archanges ont pénétré la salle numéro quatre et ont réussi à changer le système anti-feu pour remplacer l'eau qui était censée en sortir par des réservoirs d'une fumée mortelle.

Ainsi, lors de la séance, ils ont accompli leur infâme entreprise: le système s'est mis en route par, apparemment, une commande à distance et les portes automatisées se sont verrouillées - la sécurité contrôlant le cinéma ne pouvant rien pour arrêter le massacre qui se produisait, puisque piratée.

Aujourd'hui, cela fait un mois jour pour jour que nous regrettons les quarante-deux victimes de cet atroce événement. Comme hommage, le cinéma a décidé d'installer une plaque à l'entrée de celui-ci listant les morts de cette séance.

► Une nouvelle rubrique

Oyez oyez lecteurs ! Vous êtes en manque d'amour ? Vous voulez faire des rencontres amicales comme amoureuses ? Vous cherchez votre prince charmant ? Ou encore, vous souhaitez simplement poster une petite annonce ? Un message à quelqu'un ? N'hésitez plus ! Envoyez dès maintenant vos contributions, anonymes ou non, au Daily News ! Dès le prochain numéro, vos annonces seront postées !

► Votre fiction

Malheureusement, aucune contribution de bonne qualité nous a été envoyée récemment ! N'oubliez pas que vous pouvez envoyer votre fiction au Daily News pour que nous la postions ici ! Donnez-nous votre nom, un titre et le texte, et nous ne manquerons pas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Noble


Messages : 61
Date d'inscription : 19/06/2012
Fiche : [url=URL DE TA FICHE]Titre de la fiche[/url]

Infos
Points de vie:
10/10  (10/10)

John Doe - ◆ THE DAILY NEWS
Message Sujet: Re: ◆ THE DAILY NEWS    Ven 19 Fév - 3:39


► Parade : la ville sous le choc !

Hier, Grand-Place d’Erèbe, 15h30. Ce qui devait être une simple parade de la Garde a bien failli tourner au bain de sang suite a une soudaine et effroyable attaque des rebelles. D’après les premiers éléments de l’enquête en cours, il semblerait que leur but premier ait été de s’emparer du prototype de télécommande de contrôle présenté pour l’occasion, et de causer le plus de dégâts possibles aux civils comme à la Garde avant de s’enfuir. Alors que les gardes arrivent en vue de la partie Ouest de la Place, un groupe de rebelles jusque là tapi sur les toits et mené par Sacha, la "menace Blanche", s’introduit au-delà du champ de force a l’aide de grappins. Sans perdre de temps, et faisant preuve d’un grand sang-froid, Jonah O’Leary, le chef de la Garde, déploie immédiatement ses hommes pour contre-attaquer, protéger les civils présents sur les lieux et empêcher la télécommande de tomber aux mains des rebelles.

« C'était très effrayant. » nous confie un civil, qui était venu avec sa famille voir la Parade. « Ils sont arrivés de nulle part, en nombre, mais les gardes ont réussi à sécuriser la bordure. » Un soupir de soulagement s'échappe. « Heureusement qu'ils étaient présents, j'ai eu très peur pour mes enfants. »

Très vite, la bataille fait rage : les rebelles profitent de leur effet de surprise pour cibler certains gardes à plusieurs, mais ceux-ci sont vite rejoints par leurs collègues, rééquilibrant le combat. Un petit groupe parti calmer et évacuer la foule pour éviter une bousculade potentiellement dangereuse (surtout au vu du nombre d’enfants présents sur les lieux) est touché par un tir de lance-roquettes, qui détruit en partie la boutique RC-Weapon, désactivant le champ de force et faisant plusieurs blessés graves parmi gardes et civils. Au cœur même du combat, un des sous-chefs de la Garde, Alex Marston, affronte courageusement Sacha, tandis que Jonah O’Leary démontre ses talents martiaux en résistant aux assauts de deux rebelles, jusqu’à en neutraliser un.

Un des gardes prend la parole : « Notre chef était encerclé, mais il a pu s'en sortir. Je suis très fier d'être sous le commandement d'un homme si talentueux. Je ne sais pas ce que nous serions sans lui. »

Tandis qu’un des hommes de main de Sacha, heureusement vite mis hors d’état de nuire, s’apprête à lancer une roquette dans le seul but de détruire les maisons avoisinantes, cette dernière, sentant l’escarmouche tourner au vinaigre pour son camp, tente de fuir le combat en laissant les autres rebelles derrière. C’est sans compter sur la ténacité et la bravoure d’Alex Marston, qui part sans hésiter à sa poursuite, et l’abat devant l’entrée de RC-Weapon. Nous saluons son héroïsme, qui a permit d’arrêter net la criminelle avant qu’elle ne puisse continuer à perpétrer ses méfaits. Saluons également Jonah O’Leary qui, bien que blessé, a su parfaitement coordonner la riposte pour protéger la ville contre les assaillants.

Aucune information n’a encore été révélée concernant l’état de santé de Sacha, mais une chose est sûre : cette nuit, Erèbe pourra dormir sur ses deux oreilles.

par le pigiste Ransu Feri.

► Annonce de la Garde Civile

Les chefs de la Garde ont annoncé la mise en place d’un couvre-feu allant de 21h à 5h30, effectif dès ce soir. Des autorisations de circuler seront remises aux membres des professions ayant une raison valable de sortir la nuit, et tout contrevenant s’expose à une amende ainsi qu’à une mise en garde à vue.

N'oubliez pas que vous pouvez contacter le 0856-321-321 si vous êtes témoin de toute activité suspecte, êtes abordé par les rebelles ou pensez être menacé par ces derniers. Chaque témoignage est un pas de plus vers l'arrêt définitif des massacres rebelles.

► Interview de Jonah O'Leary

Le Daily News est parti à la rencontre du Chef de la Garde Royale, Monsieur O'Leary Jonah, après l'attaque des rebelles. C'est en effet sous son commandement que la Menace Blanche et l'un de ses acolytes, encore non-identifié, a pu être arrêté lors de la Parade. Mais qui est-il ?

C'est ce que nous avons découvert au travers d'une interview retraçant son parcours. La tâche fût ardue, surtout avec les disponibilités de cet homme d'exception, mais nous avons tout de même pu le rencontrer et lui poser quelques questions...

Daily News : Bonjour Mr O’Leary, merci de prendre le temps pour nous accorder cette interview

Jonah : Bonjour. Il n'y a pas de quoi.

DN : Monsieur O’Leary, vous êtes le nouveau chef de la Garde Royale, à seulement 24 ans. Parlez nous un peu de votre parcours et de votre ascension fulgurante.

Jonah : Je suis doué, tout simplement. [Un rire.] ... Plus sérieusement... J'ai été élevé dans une famille dans laquelle l'excellence régnait en maîtresse. Feu James Sirius O'Leary, mon père, m'a éduqué de façon à ce que j'accède aux rangs les plus prestigieux de la cité... J'ai d'abord commencé en tant que soldat de la garde royale... Ce qui n'a pas duré bien longtemps car mes supérieurs se sont vite rendus compte que je valais mieux que ça... A la suite de cela j'ai pu accéder au rang de chef de cette même garde.

DN : Impressionnant. Pouvez-vous nous rappeler le ou les rôles que joue la Garde royale, que nos lecteurs ont après tout moins souvent l’occasion d’apercevoir comparé à la Garde civile ?

Jonah : C'est simple... La Garde civile s'occupe des civils, et la Garde royale s'occupe essentiellement de la protection de notre bien aimé Roi... Ainsi que des situations critiques qui mettent directement notre chère ville en péril.

DN : Nous avons en effet pu être témoins de l’efficacité de vos hommes l’autre jour lors de l’attaque de la parade. Cette recrudescence d’activité et cette audace de la part des rebelles inquiète la population de la ville, mais que pensez-vous de l’effet que va avoir l’arrestation de leur cheftaine sur le mouvement ?

Jonah : Que nos citoyens gardent leur calme. Tout est dit. Nous avons arrêté leur chef... Ils ne sont rien sans elle et nous ferons en sorte qu'elle passe un séjour indéterminé derrière les barreaux de notre prison ultra-sécurisée.

DN : En ces temps troublés, que diriez-vous aux jeunes gens d’Erèbe souhaitant s’engager pour servir la ville et le Roi ?

Jonah : Vous étiez le cœur d'Erèbe... Celle qui est votre empire et votre cité. Soyez désormais son rempart et protégez ce qui est cher à vos yeux. Devenez-garde civil, devenez les protecteurs de notre Roi! De nos idéaux! Devenez ceux et celles qui offrent un avenir dépourvu de menace à Erèbe, votre foyer.

► Annonces diverses

► Les membres de l’Ordre de la Lumière Salvatrice font savoir que toute personne à la recherche d’un soutien à la suite des derniers événements est la bienvenue dans leurs centres.

► Après le choc causé par l’arrestation d’un noble sympathisant avec les terroristes, les habitants sont incités à accroître leur vigilance, et encouragés à rapporter toute activité suspecte aux autorités compétentes.

► Aujourd’hui marque le 60e jour depuis le dernier contact avec les membres de la 87e expédition envoyée à la recherche de la Surface. Interrogé par nos reporters, le professeur Lyall Jammet, dont plusieurs collègues faisaient partie, a affirmé qu’il « ne faut pas perdre espoir ».

► La boutique RC Weapon de la Grand Place ayant subi des dégâts considérables pendant le combat, elle sera donc fermée pour travaux pendant une durée indéterminée. Une partie du stock sera transféré dans le bâtiment abritant la boutique RC Technology pour permettre de continuer les ventes.

► Coup de Coeur : votre rubrique 'Amour' !

Petites annonces.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

◆ THE DAILY NEWS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [NEWS] Bill Kaulitz fait le doublage d'Arthur und die Minimoys 2 - Die Rückkehr des bösen M
» [NEWS] TH en Amérique du Sud en novembre 2010
» [News] Pinky n'est pas la petite amie de Bill
» Les 'petites' News...
» News Grindshop : Brutal Truth, Spazz, Lividity, CD, LP, EP…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Underground :: 
 :: T.E.L :: Daily News
-